UNIVERSITÉ PSL (PARIS SCIENCES & LETTRES)

Les partenaires

L’activité du CEDRE s’appuie sur un réseau d’institutions de recherche partenaires. Des chercheurs sont par ailleurs rattachés au CEDRE à titre individuel, en qualité de membres associés.

La république européenne , Coll. de Vinck, (la république 1848), gallica.bnf.fr, BNF

Partenaires Institutionnels

en savoir plus

Université PSL (Paris Sciences & Lettres)

Université de recherche située au cœur de sa capitale, Paris Sciences & Lettres (PSL) conjugue excellence et diversité pour faire...

Université de recherche située au cœur de sa capitale, Paris Sciences & Lettres (PSL) conjugue excellence et diversité pour faire dialoguer tous les domaines du savoir et de la création en arts, ingénierie, sciences, sciences humaines et sociales. Avec 20 000 étudiants et 4 500 enseignants-chercheurs, PSL est comparable aux plus grandes universités mondiales : elle privilégie la capacité d’actions au simple effet de taille.

Cette université lauréate des Investissements d’Avenir regroupe 26 établissements prestigieux décidés à offrir à leurs communautés des opportunités inédites dans le champ de la formation, de la recherche, de la valorisation, des partenariats industriels ou académiques nationaux et internationaux.

Pépinière de 26 prix Nobel, 10 médailles Fields, 3 Prix Abel, 44 César et 75 Molière, Paris Sciences & Lettres concentre des forces exceptionnelles. Sa communauté académique tire le meilleur parti du potentiel de ses 181 laboratoires pour bâtir de grands projets structurants, innovants et radicalement interdisciplinaires dont elle nourri

Située au cœur de Paris, l’Université PSL offre l’environnement idéal à une culture académique d’excellence, de création et d’innovation : 4500 enseignants chercheurs, 181 laboratoires, 17 000 étudiants, et une dizaine d’incubateurs, fablabs et espaces de co-working pour les étudiants entrepreneurs.

Arts, sciences, ingénierie, sciences humaines et sociales sont au cœur de son ambition intellectuelle et scientifique. Université d’envergure internationale, ancrée dans l’interdisciplinarité, sélective, engagée dans la promotion des talents et l’égalité des chances, PSL crée le monde de demain.

Université PSL : Chimie ParisTech, École nationale des chartes, École normale supérieure, École Pratique des Hautes Études, ESPCI Paris, Institut Curie, MINES ParisTech, Observatoire de Paris, Université Paris-Dauphine.

Associés : Collège de France, Conservatoire national supérieur d’Art dramatique, Conservatoire national supérieur de Musique et de Danse de Paris, École des hautes études en sciences sociales, École française d'Extrême-Orient, École nationale supérieure des Arts Décoratifs, Beaux-Arts de Paris, IBPC-Fondation Edmond de Rothschild, Institut Louis Bachelier, La Fémis.

Avec le soutien : CNRS, Inserm, Inria.

en savoir plus

Casa de Velazquez

La Casa de Velázquez est, tout à la fois, un centre de création artistique et un centre de recherche. C’est...

La Casa de Velázquez est, tout à la fois, un centre de création artistique et un centre de recherche. C’est ce qui fait sa singularité parmi l’ensemble des cinq Écoles Françaises à l’Étranger, placées sous la tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation : École française d’Athènes, École française de Rome, Institut français d’archéologie orientale du Caire et École française d’Extrême-Orient. En effet, la Casa présente la particularité, depuis sa fondation en 1928, d'accueillir conjointement des artistes, à travers l'Académie de France à Madrid, et des chercheurs dans le cadre de l’École des hautes études hispaniques et ibériques (EHEHI).
Établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, la Casa de Velázquez a pour mission de développer les activités créatrices et les recherches liées aux arts, aux langues, aux littératures et aux sociétés des pays ibériques, ibéro-américains et du Maghreb. Elle a également pour vocation de contribuer à la formation d’artistes, de chercheurs et d’enseignants-chercheurs, ainsi que de participer au développement des échanges artistiques et scientifiques entre la France et les pays concernés.

en savoir plus

Institut historique allemand de Paris

L’IHA est un centre de recherche en histoire situé en plein cœur de Paris. Il possède ses propres équipes de...

L’IHA est un centre de recherche en histoire situé en plein cœur de Paris. Il possède ses propres équipes de recherche et propose divers soutiens à des chercheurs extérieurs s’intéressant à l’histoire de l’Europe de l’Ouest, de la France ou de l’Allemagne. Son emplacement, son équipe internationale et son réseau de partenaires font de l’IHA un passeur de cultures scientifiques et l’un des acteurs clefs d’une historiographie internationale. Établir un dialogue entre chercheurs d’origines variées, d’approches méthodologiques différentes et d’âge divers est la mission centrale de l’institut.

en savoir plus

L’École Pratique des Hautes Études

L’École Pratique des Hautes Études est un grand établissement d’enseignement supérieur où l’on pratique la recherche dans trois sections :...

L’École Pratique des Hautes Études est un grand établissement d’enseignement supérieur où l’on pratique la recherche dans trois sections : Sciences de la vie et de la terre (SVt), Sciences historiques et philologiques (SHP) et Sciences religieuses (SR). Son enseignement est dispensé à partir du niveau master. Elle accueille également des auditeurs libres.

Implantée à la Sorbonne depuis son origine, l’EPHE est un établissement “hors-murs”, dont les activités sont hébergées dans différentes universités, instituts et centres de recherche, principalement à Paris, mais aussi sur tout le territoire métropolitain et en Polynésie française.

Fidèle à sa mission initiale, l’EPHE forme à la recherche en s’adaptant au paysage scientifique mondial : ses chercheurs et ses doctorants tissent un intense réseau international et nombre de ses équipes sont contractualisées avec le CNRS ou d’autres organismes. L’EPHE entretient également pour ses étudiants des partenariats à l’international avec plus d’une centaine de grandes institutions comme Princeton University, l’Université de Cambridge, al azhar ou encore l’Université de Pékin. Près de la moitié des étudiants de l’EPHE sont étrangers et l’École invite de nombreux chercheurs étrangers chaque année.

en savoir plus

L’École normale supérieure

L’École normale supérieure est un établissement d’enseignement supérieur et de recherche de niveau mondial formant plus de 2 000 étudiants,...

L’École normale supérieure est un établissement d’enseignement supérieur et de recherche de niveau mondial formant plus de 2 000 étudiants, dont 600 doctorants et 200 post-doctorants, aux carrières de la recherche scientifique, de l’enseignement universitaire et secondaire, ainsi qu’au service des administrations de l’État, des collectivités territoriales, de leurs établissements publics et des entreprises.

Largement ouverte à l’international, forte de 15 départements, 31 unités de recherche et de plus d’une centaine d’équipes de recherche couvrant l’essentiel des disciplines, des humanités et des sciences sociales aux sciences de la vie et de la matière, l’École normale supérieure est régulièrement distinguée et compte aujourd’hui 13 prix Nobel, 10 médailles Fields, 28 médailles d’or du CNRS.

Membre fondateur de l’Université internationale Paris Sciences et Lettres (PSL), l’École normale supérieure accueille l’équipe du Centre européen d’études républicaines depuis 2016.

en savoir plus

L’EHESS

L’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) accueille des chercheurs et des étudiants de tous les horizons, dont la...

L’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) accueille des chercheurs et des étudiants de tous les horizons, dont la moitié d’étrangers, attirés par sa vocation double et complémentaire d’une analyse en profondeur du passé et d’une recherche expressément orientée vers la compréhension du monde contemporain.

Dès les années 1950, l’EHESS travaille avec des chercheurs internationaux sur toutes les sociétés et toutes les époques. Elle développe des partenariats étroits avec des universités ou établissements de recherche étrangers, créant ainsi un environnement unique de centres de recherches dédiés aux grandes aires culturelles : Asie du Sud, Océanie, mondes russes et caucasiens, mondes musulmans, mondes américains, ... qui coopèrent avec des centres disciplinaires (anthropologie, histoire, économie, psychologie, etc.) ou thématiques (religieux, politique, arts et langages) pour aborder par des angles multiples les complexités de la réalité sociale.

Assumant un rôle d’« incubateur » des sciences humaines et sociales, l’EHESS a contribué, par son ouverture culturelle et sa pratique du séminaire de recherche, à l’émergence de nombreux paradigmes innovants, des travaux de Claude Lévi-Strauss, Jacques Le Goff, Pierre bourdieu ou Jacques Derrida, à ceux de Françoise Héritier ou thomas Piketty.

en savoir plus

Université de Lausanne

L’Université de Lausanne compte plus de 175 unités de recherche œuvrant dans des domaines aussi divers que la génomique, l’esthétique...

L’Université de Lausanne compte plus de 175 unités de recherche œuvrant dans des domaines aussi divers que la génomique, l’esthétique du cinéma, le droit de l’environnement ou la criminalistique.


Au sein des instituts, laboratoires et bibliothèques, 3000 chercheuses et chercheurs, dont 558 professeur·e·s, travaillent chaque jour sur des projets de recherche de portée nationale ou internationale, faisant ainsi progresser le capital scientifique de l’institution. L’UNIL vise notamment à encourager la rencontre des disciplines dans la recherche...

en savoir plus

Université de Turin

The University of turin is one of the most ancient and prestigious Italian Universities.Hosting about 70.000 students, 4.000 academic, administrative...

The University of turin is one of the most ancient and prestigious Italian Universities.

Hosting about 70.000 students, 4.000 academic, administrative and technical staff, 1800 post-graduate and post-doctoral students and with 120 buildings in different areas in turin and in key places in Piedmont, the University of turin can be considered as “city-within-a-city”, promoting culture and producing research, innovation, training and employment. 

The University of turin is today one of the largest Italian Universities, open to international research and training. It carries out scientific research and organizes courses in all disciplines, except for Engineering and architecture. It is an integral part of the community, acting for reviving urban and suburban areas, promoting cultural interaction, social integration and development, encouraging dialogue and insight into current realities.

en savoir plus

Université de Neuchâtel

Fondée en 1909, l‘Université de Neuchâtel (UniNE) est une université publique et pluridisciplinaire. Elle délivre annuellement près de 1000 titres....

Fondée en 1909, l‘Université de Neuchâtel (UniNE) est une université publique et pluridisciplinaire. Elle délivre annuellement près de 1000 titres. Elle a fait de la recherche l’un de ses axes de développement et elle figure à ce titre parmi les 20 meilleures universités mondiales de petite taille (mois de 5000 étudiants) avec le onzième rang dans le classement 2016 publié par Times Higher Education.

Quelques 800 projets de recherche sont menés à l’UniNE. Chaque année, ce sont environ 150 nouveaux projets qui sont lancés, qu’ils s’agissent de mandats décrochés sur une base compétitive (FNS, programmes européens, etc.) ou de mandats confiés par des collectivités ou entreprises. Les projets de recherche génèrent des retombées annuelles estimées 18 millions de francs pour environ 200 postes de travail. Elle pilote notamment le pôle de recherche national sur les migrations et la mobilité NCCR - on the move.

Membres associés

en savoir plus

Marc Aberle

Doctorant, titulaire d’un master en histoire générale de l’Université de Genève, Marc Aberle a soutenu en 2015 un mémoire en...

Doctorant, titulaire d’un master en histoire générale de l’Université de Genève, Marc Aberle a soutenu en 2015 un mémoire en histoire suisse intitulé Une république universelle ? La promotion de la démocratie suisse. 1848-1852 portant sur l’utilisation du concept de démocratie dans les relations interétatiques de la Confédération helvétique, consubstantielle à des objectifs de construction identitaire.

En 2016, il a intégré à l’Université de Neuchâtel le projet FNS « Réformation et votations » sous la direction d’Olivier Christin, en collaboration avec le CEDRE. Sa thèse s’attache à analyser et à discuter la traditionnelle généalogie tracée entre protestantisme et démocratie. En s’appuyant sur l’historiographie militante du XIXe siècle, l’enjeu de cette recherche sera de déceler les objectifs sous-tendant la construction de cette généalogie par les historiens de l’époque contemporaine, puis d’étudier les sources produites à l’époque moderne afin de déceler les fondements de cette supposée influence de la pensée protestante sur la pensée politique moderne. À travers la circulation du modèle politique de suisse dans la France des guerres de religion, M. Aberle entreprend une relecture de sources dans le but de tracer la mise en relation de la Réforme et de l'idée républicaine, au travers des pratiques et discours ecclésiologiques et politiques des Huguenots.  Il a publié avec Marion Deschamp : « Le legs politique de Luther chez les penseurs républicains français du XIXe siècle. Un héritage discuté », Revue Française d'Histoire des Idées Politiques, n° 45, 1er semestre 2017, p. 89-120.

en savoir plus

Virginie Hollard

Virginie Hollard est Maître de Conférences en Histoire romaine à l’Université Lumière-Lyon 2. Elle est rattachée au laboratoire HiSoMA, Maison...

Virginie Hollard est Maître de Conférences en Histoire romaine à l’Université Lumière-Lyon 2. Elle est rattachée au laboratoire HiSoMA, Maison de l’Orient et de la Méditerranée (MOM). Ses travaux sont consacrés à l’histoire du vote et des institutions romaines sur la période couvrant la fin de la République et le Haut-Empire. Elle est l’auteure d’un ouvrage sur Le rituel du vote. Les assemblées du peuple romain, Paris, CNRS, 2010. En prépare la publication des actes d’un colloque en partenariat avec l’Université Paris Ouest Nanterre (Histoire(s) d’élection(s). Représentations et Usages du vote. Regards croisés entre Sciences historiques et sciences politiques, à paraître début 2018 aux éditions de CNRS) et d’un ouvrage issu d’un programme de recherche mené de 2012 à 2014 à Lyon 2 et à la MOM (Voter dans les mondes anciens. Pratiques, lieux et finalités du vote en Grèce, à Rome et en Gaule, à paraître courant 2018 aux éditions de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée). D’une manière générale, ces travaux tentent de mieux appréhender les connaissances actuelles sur les pratiques de vote et de désignation dans l’Antiquité, grâce à des collaborations pluridisciplinaires entre historiens, archéologues, littéraires et politistes, afin de pouvoir mettre en résonnance ces pratiques antiques et les questionnements originels sur les régimes politiques avec des périodes plus récentes.

en savoir plus

Georges Lomné

Georges Lomné est Maître de Conférences en histoire contemporaine à l’Université Paris-Est, Marne-la-Vallée (UPEM) où il est membre de l’équipe...

Georges Lomné est Maître de Conférences en histoire contemporaine à l’Université Paris-Est, Marne-la-Vallée (UPEM) où il est membre de l’équipe de recherche « Analyse Comparée des Pouvoirs » (ACP, EA 3350). De 2007 à 2012, il a dirigé au Pérou l’Institut Français d’Études Andines (IFEA, Umifre 17 MAEDI/CNRS USR 3337-Amérique Latine). Spécialiste de l’histoire des origines culturelles du républicanisme et des rapports entre esthétique et politique dans la région andine aux XVIIIème et XIXème siècles, il contribue au projet international « Iberconceptos ». Ses axes de recherche actuels sont : 1°) les origines culturelles du républicanisme, autour des thèmes suivants : « l’usage politique de l’Antiquité en Espagne et dans la région andine (1779-1830) » et « des Anciens aux Modernes, la traduction de la Liberté (concepts et ouvrages) dans le monde hispanique (1780-1850) » ; 2°) les processus d’invention et de circulation transatlantique de l’héroïsation républicaine ; 3°) les voyages politiques à l’époque des Indépendances (1818-1830). Georges Lomné a récemment publié : - Patria, (Georges Lomné, dir.) volume 8 du Diccionario político y social del mundo iberoamericano. Conceptos políticos fundamentales, 1770-1870, [Iberconceptos-II], Javier Fernández Sebastián (dir.), Madrid, Universidad del País Vasco / Euskal Herriko Unibertsitatea y Centro de Estudios Políticos y Constitucionales, 2014. - « Nation », dans le Dictionnaire des concepts nomades en sciences humaines, Olivier Christin dir., Paris, Métailié, T.II, 2016, pp. 53-66. - « “¿Será Bolívar un héroe?”. De Colombia a Chile, el derrotero azaroso de la figura augústea del Libertador (1813-1842) », dans le Dossier : Modelos heroicos decimonónicos: una mirada desde Yucatán, Costa Rica, Chile y Colombia, Mélanges de la Casa de Velázquez, Madrid, 46-2, 2016, pp. 97-119.

La vocation du CEDRE

L'équipe du CEDRE

le conseil scientifique

Le CEDRE, un centre de l'Université PSL (Paris Sciences & Lettres)

PLS Research Univerity Paris - Logo

Nos partenaires

6248cb5c4feb847637c7ff2a1575e1966