UNIVERSITÉ PSL (PARIS SCIENCES & LETTRES)

Passé refoulé ou avenir désirable ? Le tirage au sort en politique

Une journée d'étude organisée par l'Institut historique allemand de Paris en collaboration avec l'Université de Lausanne et le CEDRE-PSL

Organisé par Olivier Lamon (Institut historique allemand) en coopération avec Olivier Christin (Centre européen des études républicaines) et Antoine Chollet (Centre Walras-Pareto, Université de Lausanne)

De nombreux travaux ont été publiés ces dernières années sur le tirage au sort en politique, contribuant au réveil de l’intérêt de philosophes, historiens et historiennes, politistes et des politiques eux-mêmes pour cette forme très particulière de sélection et de désignation de ceux et de celles qui devront occuper des charges publiques, prendre des décisions ou rendre la justice au nom du peuple, représenter la nation, une région, une province ou une collectivité. Les publications de James Fishkin (The Voice of the People. Public Opinion & Democracy, 1997), de Hubertus Buchstein (Demokratie und Lotterie. Das Los als politisches Entscheidungsinstrument von der Antike bis zur EU, 2009) ou de Yves Sintomer (Petite histoire de l’expérimentation démocratique. Tirage au sort et politique d’Athènes à nos jours, 2011) illustrent ce regain d’intérêt, aussi bien que certaines initiatives et propositions concrètes. L’Islande eut recours au tirage au sort pour constituer une Assemblée nationale en 2010, de même que l’Irlande pour former une commission constitutionnelle en 2012; à l’automne 2017, la convention de La France Insoumise mobilisa également des délégués tirés au sort.

Deux ensembles d’interventions composeront la journée : un premier proposant une mise en perceptive historique et théorique de l’usage du tirage au sort en politique (de l’Antiquité au XXIe siècle), un second présentant une enquête en cours sur les cités et cantons suisses d’Ancien Régime (XVIIe-XIXe siècle). L’objectif de la journée, qui verra dialoguer des chercheuses et chercheurs germanophones et francophones, sera de mettre en perspective les pratiques suisses et européennes aussi bien que d’étudier dans quelle mesure ces cas d’étude permettent d’enrichir notre compréhension des transformations politiques en Europe, en l’occurrence concernant la disparition du tirage au sort.

Interview d’Olivier Christin

 

Interview d’Antoine Chollet

 

Interview d’Yves Sintomer

Informations : event@dhi-paris.fr

Le CEDRE, un centre de l'Université PSL (Paris Sciences & Lettres)

PLS Research Univerity Paris - Logo

Nos partenaires

>
Nullam vulputate, porta. in ipsum Curabitur sit venenatis velit, Aliquam libero.