UNIVERSITÉ PSL (PARIS SCIENCES & LETTRES)

Le retour de la question sociale ?

La question sociale s’est invitée au réveillon, suscitant l’espoir des uns, la surprise, voire la réprobation, des autres. Elle n’avait pourtant jamais disparu, contraire-ment aux oracles qui annonçaient la fin des classes et de la lutte des classes, et l’avènement d’un entrepreneuriat de soi gage de prospérité pour tous.

Elle a ressurgi dans les conflits sur la loi travail, dans le mouvement des Gilets jaunes ou dans les protestations contre la disparition des services publics en zone rurale et périurbaine, et, bien entendu, dans le débat sur les retraites.

Sous des formes en partie inédites, elle revient donc rappeler, comme au XIXe siècle, que l’égalité formelle des citoyens ne suffit pas à établir leur égalité et leur liberté réelles, que cet écart, en grandissant, sape de l’intérieur la démocratie et ses promesses, que la mondialisation et la financiarisation de l’économie mettent en péril des droits essentiels, au travail ou à la santé notamment, et abolissent les efforts déployés au cours des Trente Glorieuses pour réduire les inégalités par la redistribution et la solidarité.

Cette séance publique destinée à comprendre ce qui se joue dans le réveil de la question sociale et dans la résistance aux nouvelles formes d’inégalité est organisée par le CEDRE, le CEMMC et l’IJBA.

avec

Barbara Stiegler

Philosophe et directrice de recherche à l’Université Bordeaux-Montaigne. Elle a notamment publié en 2019 «Il faut s’adapter». Sur un nouvel impératif politique chez Gallimard, dans la collection «NRF Essais».

Philippe Poutou

Ouvrier, syndicaliste et porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA). Il a été candidat du NPA aux élections présidentielles de 2012 et 2017.

Le CEDRE, un centre de l'Université PSL (Paris Sciences & Lettres)

PLS Research Univerity Paris - Logo

Nos partenaires

>
neque. nunc eleifend ut tristique dolor commodo non nec