UNIVERSITÉ PSL (PARIS SCIENCES & LETTRES)

"Les élections que fait le peuple". République de Genève, vers 1680-1707

Raphaël Barat, « Les élections que fait le peuple ». République de Genève, vers 1680-1707, Genève, Droz, 2018
Au tournant des XVIIe et XVIIIe siècles, alors que des régimes patriciens ont triomphé dans la plupart des républiques européennes, la République de Genève reste une démocratie de jure, où la souveraineté appartient au Conseil général, assemblée de tous les bourgeois et citoyens. Néanmoins, cette souveraineté théorique survit seulement dans des élections que l’historiographie a souvent réduites à des simulacres, la République étant aristocratique de facto. Comment comprendre alors ce qui se passe quand il ne se passe rien, et raconter l’histoire de ces élections « que fait le peuple » ? Raphaël Barat met d’une part à jour les ressorts de la domination aristocratique dans ces élections populaires, de la théorie politique à l’organisation même de l’espace de vote le jour de l’élection, en passant par l’analyse des carrières politiques des magistrats. Il montre d’autre part avec sagacité que des grains de sable se glissent parfois dans les rouages, que les électeurs se départissent dans certaines circonstances de leur déférence habituelle, et que des tensions apparaissent quand ces derniers ne sont plus sûrs de pouvoir honorer le serment qu’on leur fait prêter d’élire « ceux qui sont idoines ». Le cas de la République de Genève permet ainsi de mieux comprendre les enjeux et les pratiques du vote d’Ancien Régime, nouveau terrain d’enquête pour les historiens de la période moderne.

 

Le CEDRE, un centre de l'Université PSL (Paris Sciences & Lettres)

PLS Research Univerity Paris - Logo

Nos partenaires

libero. tristique nunc consectetur Donec sit accumsan Praesent justo ipsum mattis vulputate,